- Panne sèche.

Posté par Eme le 24 mai 2008

Un tableau recouvert, un autre en sursis… L’inspiration s’essouffle. A l’inverse des cours du pétrole, elle plonge, et le plein serait à renouveler ! Encore faudrait-il fixer une unité de mesure et, d’ailleurs, l’inspiration est-elle quantifiable ? Quelle unité pour l’évaluer ?  Nombre de tubes de couleur consommés sur le trimestre ? Surface de toile peinte ? Rythme cardiaque du visiteur  devant une toile… Au fait, ça s’achète où l’inspiration ?

Publié dans ACTUALITES | Pas de Commentaire »

 

studioaerogaz |
psykotronik |
La superficialité est l'uni... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Galerie d'art contemporain ...
| ARZATAZ
| sculptures laurent guinement